0

Director : Alertes Delivery Controller

Suite à une mise à jour de Director de nos Controllers 7.6 vers 7.15, nous avons remarqué une erreur “cosmétique” dans la section Delivery Controller du Dashboard de Director :

Alertes Delivery Controller
Citrix Ad Identity Service

 

La bonne nouvelle est que tous les Controllers sont impactés 🙂

 

 

 

En fait cette erreur est juste dû au fait que lorsque vous upgradez votre Director 7x à partir du fichier msi directement, il faut passer la commande ci-dessous sur un de vos Controller une fois l’upgrade terminé :

C:\inetpub\wwwroot\Director\tools\DirectorConfig.exe /upgrade

 

 

Voila c’est beaucoup mieux

 

Le pire c’est que c’est bien écrit noir sur blanc 🙂 sur la CTX22476.

 

 

1

Application probing

Apparue dans XenApp/XenDesktop 7.18 (ça c’était avant le renommage en Citrix Virtual App), l’Application probing permet d’automatiser le lancement d’application dans le but de vérifier leur bon lancement. Une fois installée et configurée, le résultat est directement disponible dans Director.

L’installation et la configuration sont très simples et rapides :

  • Télécharger l’agent Probe : https://www.citrix.com/downloads/citrix-virtual-apps-and-desktops/components/app-probe-agent.html
  • Installer l’agent Probe (CitrixAppProbeAgent.msi) sur un OS de type windows avec un receiver 4.8 minimum (he oui pas de MacOs ou Linux)
  • Configurer l’agent probe (il faut un Delivery Controller 7.18 minimum)
  • Création d’une analyse

On va passer l’étape d’installation et configuration car elles sont dejà très bien documentées chez Citrix et Carl Stalhood.

Maintenant que tout est installé et configuré nous pouvons passer à l’étape de la création d’une analyse. Allez dans Director, cliquez sur l’icone Configuration puis cliquez sur le bouton “Création d’une analyse” (Create Probe).

 

Une fois les champs renseignés cliquez sur le bouton Enregistrer

 

En conclusion un bon outil qui devrait évoluer au fil des versions de Citrix Virtual Apps, nous avons listé ci-dessous la liste des points forts et points faibles d’Application Probing.

 

Points forts :

  • Installation et configuration rapide
  • Intégration dans Director
  • Monitoring d’application publiée

 

Points faibles :

  • la partie planification des analyses, en effet on ne peut programmer une analyse qu’une fois par jour. Certains d’entre vous se voient dejà créer plusieurs analyses pour une application et les lancer à différentes heures, oui mais attention car dans les bests practice Citrix ci-dessous tout n’est pas possible (pour l’instant)

  • L’envoi d’alerte uniquement par mail
  • Rétention de 7 jours maximum (seulement) dans Director

 

 

 

Tags: ,
0

StoreFront erreur : Cannot complete your request

Si vous rencontrez un jour l’erreur “Cannot complete your request” après l’étape du login dans un StoreFront, on vous invite à vérifier que le certificat présent dans vos StoreFront est bien valide et surtout que le “Chemin d’accès de certification” est complet et sans erreur 😉 .

 

 

Dans notre cas ce qui nous a mis sur la piste du certificat est l’event ID 17 présent sur les StoreFront) :

 

Log Name: Citrix Delivery Services
Source: Citrix Receiver for Web
Event ID: 17
Description:
Failed to run discovery
Citrix.Web.DeliveryServicesProxy.ConfigLoader.DiscoveryServiceException, ReceiverWebConfigLoader, Version=3.15.0.0, Culture=neutral, PublicKeyToken=null
An error occurred while contacting the Discovery Service

System.Net.WebException, System, Version=4.0.0.0, Culture=neutral, PublicKeyToken=b77a5c561934e089
The underlying connection was closed: Could not establish trust relationship for the SSL/TLS secure channel.
Url: https://127.0.0.1/Citrix/UT09/discovery
ExceptionStatus: TrustFailure

 

Au moins c’est clair 🙂 .

 

Dans le cas présent c’est une suite de problèmes sur la PKI (dont un mémorable rennomage…..) qui a généré un certifcat assez roccambolesque lors du renouvellement du certificat des StoreFront.

 

Une fois la PKI et les certificats restaurés tout est revenu à la normale.

Nous sommes partagés par regarder Gaston Lagaff ou faire un Cludeo.

 


Ok pour le Cluedo, on veut trouver le coupable 🙂

 

 

 

 

 

0

Netscaler vpx : consommation excesive de cpu dans Vcenter

Suite à la migration de Netscaler Vpx en 12.1.48.13 nous avons remarqué que ces derniers consommaient anormalement de la cpu dans Vcenter (avec des hosts en ESXi 6.0).

 

Tranquille le Vpx 🙂

 

En googlelant nous sommes tombé sur la CTX22955 qui explique que depuis la version 12.0 (vpx) le CPU yielding est désactivé.

 

Tout est dit…

 

Afin d’activer le CPU yeilding il faut vous connecter en ssh (ou console) sur votre Vpx et passer la commande ci-dessous.

 

set ns vpxparam -cpuyield YES

 

Reste à verifier que ça nous rend bien la cpu côté Hyperviseur

 


On pensait que c’était l’effet canicule mais non 🙂

Tags:
2

Netscaler : champ utilisateur/mot de passe manquant

Suite à un upgrade de netscaler 11.1 vers 12.1.4813 les champs utilisateur et mot de passe avaient disparu de la page d’accueil de la CAG (index.html).

 

Le premier qui arrive à se loguer gagne une boisson jaune 🙂

 

Dans pareille condition le mieux est d’ouvrir le developper de votre browser favori (dans notre cas c’est Chrome).

On constate que nous avons une erreur dans l’onglet Sources et deux erreurs 404 dans la console (en bas du deuxième screenshot).

 

Les erreurs 404 donnent deja un bon indice 🙂 .

 

Un clic sur une des erreurs nous renvoie dans l’onglet Network, encore un clic sur l’erreur (en bas à gauche) permet d’afficher une preview et donc le path du fichier manquant.

 

L’avantage du developper est que même sans notion de dev on arrive rapidement à trouver l’orgine d’une erreur.

 

Maintenant que nous connaissons l’origine du problème il ne reste plus qu’à aller en ssh sur un de nos netscaler dans le dossier ” /var/netscaler/logon/themes/Ctxblog/resources”.

 

Ok donc tous les fichiers de langages ont une extension .xml1 au lieu de .xml.

 

Afin de renommer tous les fichiers ayant l’exention .xml1 en .xml on passe la commande ci-dessous.

for f in *.xml1; do mv — “$f” “${f%.xml1}.xml”; done

 

Il ne reste plus qu’a vérifier que ça a bien corrigé notre problème

 

On va pouvoir retourner sur le transat 🙂

 

 

 

Tags: