vSAN Archive

0

vSAN : Rechercher un disque

La lecture du titre de ce post vous laisse dubitatif avouez le 🙂 .

Dernièrement nous avons dù identifier physiquemebt un disque (au sein d’un disque group) qui rencontrait de grosses latences (entre 15000 ms et 45000 ms), un remplacement rapide s’imposait donc.

Le problème est que nous avons pu identifier le disque au sein du disque groupe via son naa, mais comment l’identifier physiquement sur l’ESXi (serveur CISCO UCS-C240-M4SX) ? Dans UCS Central aucune alarme ne remontait côté disque (normal il n’y a pas de problème hardware vous nous direz) et en ESXCLI on ne remonte pas d’informations de type PID permettant de faire le lien entre le naa. et le disque dans UCS. Dans le Vcenter, sur l’ESXi dans l’onglet “Configure” –  “Storage-Storage Device” vous avez un bouton qui permet (logiquement) d’allumer la led d’un disque  selectionné (le fameux “turn on ou turn off disk locator”), mais dans notre cas cela ne fonctionnait pas. 

On a beau cliquez ça reste vert 🙁 .

En googlelant nous sommes tombés sur la commande ci-dessous qui permet d’allumer (ou clignoter) la led d’un disque.

esxcli storage core device set -d naa.50000397885347bd -l=locator -L=600

Après avoir trouver une âme charitable dans le Datacenter, le collègue a pu nous donner la position du disque dans le serveur en vue de son prochain remplacement.

Tags: , , ,
2

vSAN : Supprimer un objet dans le “Resyncing Component”

Dans un Vcenter 6.5.0 (build 5318154) au sein d’un cluster vSAN (version : 6.6) nous avons remarqué la présence d’un objet orphelin dans l’onglet “Resyncing Components”.

L’objet avait été supprimé il y a quelque temps, mais visiblement vSAN ne l’entend pas de cette oreille 🙂

Nous avons constaté que le vSAN Health était en jaune en GUI et via la commande ci-dessous.

esxcli vsan health list
Ok on est en yellow, next ?


Le problème en l’état, c’est que nous ne connaissons pas l’objet récalcitrant, afin de le retrouver nous avons lancé la commande ci-dessous.

esxcli vsan debug resync list
Voila notre objet est désormais identifié.


Afin de supprimer un objet récalcitrant il existe une commande qui permet de supprimer des objets, cependant cette commande est à utiliser avec parcimonie 😉 .

/usr/lib/vmware/osfs/bin/objtool delete "your object" -f -v 10
Et là, mauvaise nouvelle, la commande se termine par un failed 🙁 .


Du coup on décide de lancer les commandes ci-dessous au cas où.

esxcli vsan debug resync list

esxcli vsan health cluster list
Et voila tout est en green, la commande objtool a visiblement quand même fait un petit nettoyage 🙂
Côté GUI 😉